Vous êtes ici

Entretien avec Jean-Marc

Jean-Marc est animateur Boxe de rue à l'ADAC 75.

Entretien avec Jean-Marc, animateur de Boxe de rue au club parisien de l'Académie des arts de combat, l'ADAC75

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Jean-Marc. J'attaque ma troisième année à l'ADAC. Je suis animateur Boxe de rue depuis cette année.

Quel est ton parcours martial ?

Je n'ai pas de parcours martial : j'ai pratiqué un peu le judo étant petit, mais rien de plus.

As-tu un parcours sportif à nous faire part ?

Oui. J'ai pratiqué la boxe française et le kick boxing ; au debut par plaisir, puis j'ai voulu faire de la competition. J'ai obtenu de bons resultats très rapidement. Je m'entraînais aussi en boxe thaï et en anglaise. Je suis parti m'entraîner en Thaïlande. Là, je me suis retrouvé face à un dilemme. Je voulais rester en Thaïlande pour boxer, car j'ai eu une révélation en decouvrant la thaï... et en parallèle, j'ai reçu un courrier me disant que je pouvais, vu mes resultats, rentrer à l'Insep avec l'équipe de France de Boxe française, pour m'entraîner et passer mon BEES. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'à l'époque, on ne pouvait pas intégrer l'equipe de France et boxer dans d'autres discipline pieds poings. La raison l'a emporté sur la passion et je suis rentrer en France. J'ai passé 3 années extrordinaires avec des boxeurs excellents. La grande époque... Isma Sarr, Karim el Idrissi, Ludo Fornes, Hadi Boumoula, Johnny Catherine et le maître qui venait de temps en temps, Alain Zankifo. En tout, je dois avoir fait une petite soixantaine de combats toutes disciplines confondues.

Quelles ont été les motivations pour rejoindre l'ADAC 75 ?

Je cherchais un sport pour me faire de nouveau plaisir. J'ai essayé le MMA car j'ai quelques amis dedans. Mais ne faisant plus de compétition, je n'ai pas trouvé satisfaction. C'est alors que je me suis rappelé que, quelques années auparavant, j'avais rencontré Eric Quequet à lInsep. J'ai fait des recherches sur Internet et je suis tombé sur le site de l'ADAC. Je me suis déplacé, j'ai rencontré Tarik et on a accroché direct.

Qu'est-ce qui t'a plu dans la Défense de rue ?

Tarik et moi habitons depuis toujours en banlieue. De part notre vecu, nous avons retrouvé la réalité de la rue dans ce qui était enseigné. Et puis François et Ben c'est le top : ils sont super pédagogues, ils veulent que chacun s'ameliore en disant les choses comme elles sont. Ils arrivent a transmettre leur savoir sans problème en se mettant au niveau de chacun et en faisant même en sorte qu'on se dépasse.

Qu'est-ce qui donne sa particularité au club ADAC 75 ?

La particularité du club, comme je le disais plus haut, c'est déjà la réalité de la rue qui y est enseigné. Nous nous entraînons avec nos habits de tous les jours. Il existe deux styles de cours : l'un boxe de rue ouvert à tous, l'autre, Amazon Training reservé aux femmes. Et puis surtout, on apprend à gérer un conflit autrement que par la violence et à détecter les situations qui peuvent devenir problematiques.

Quels sont les événements prévus cette année ?

Trois entraînements spécifiques par mois sont prévus : boxe française, boxe anglaise et grappling MMA par un champion de la discipline. Des stages CATS sont aussi à venir et il est prévu faire un entraînement collectif avec tous les animateurs instructeurs d'Ile-de-France. Nous avons la chance cette année d'avoir un entraînement propre au niveau confirmé, mais le mieux pour cela c'est d'aller voir le site de ADAC ou bien la page Facebook.

Voilà merci encore à François et Ben pour leur enseignement et le temps qu'ils nous donnent, à mes camarades animateurs Guillaume, Tarik, Christian pour leur soutien et leur aide et tous les adhérents du club pour la bonne ambiance qui y règne.