You are here

Entretien avec Michel Benes et Serge Battesti

Michel Benes et Serge Battesti, responsables du club ADAC Voreppe, se présentent tous les deux sur le site ADAC France.

Entretien avec Michel Benes et Serge Battesti de l'ADAC Voreppe à Moirans

ADAC FRANCE - Bonjour. Vous pouvez vous présenter ?

MICHEL BENES -  Je suis Michel Benes. J'ai commencé les sports de combat par le judo, à l´âge de 7 ans. Enfant, je rêvais d´être le plus fort de la cour de récréation, voire le plus fort du monde ! On m´avait assuré que le judo rendait invincible. A 18 ans toutefois, l´irrésistible attraction du petit dragon (Bruce Lee) me fit me tourner vers le karaté. Et puis, on m´assura que le karaté rendait invincible. Un jour, mon ami Patrice (aujourd´hui responsable de l´ADAC Bain de Bretagne) me proposa un assaut de savate amical sur la pelouse de la cité universitaire. J´acceptais avec enthousiasme et enfilais mes premiers gants de boxe avec fierté. Mon enthousiasme fut quelque peu ébranlé (ainsi que quelques uns de mes neurones) lorsque l´irascible Breton me plaça par deux fois son célèbre crochet au menton... Les étoiles dissipées, je décidais d´aller voir cette salle de savate ou il s´entraînait. Séduit par l´ambiance un peu début de siècle, mais aussi par l´efficacité et le pragmatisme de ce sport, je continuais jusqu´à aujourd´hui, passant au passage mon gant d´argent et mon monitorat. J´étais presque comblé.

Il me manquait toutefois un aspect plus pratique, plus proche de la réalité de la rue... C´est alors que j´entendis parler de la Savate Défense. Avec bonheur je fus formé par Eric Quequet, puis par Robert Paturel en Tonfa et Bâton lors de stages d´été mémorables. Les monitorats et la savate d´argent en poche, j´eus la chance d´inviter Eric chez moi pour animer un stage. C´est ce soir-là, après force libations que j´obtins à la fois une formidable gueule de bois et une révélation : ce que je recherchais, cette ouverture d´esprit, cette approche réaliste et complète de la défense et cette convivialité existaient à l´ADAC !

Je rejoignis donc l´équipe de l´ADAC et je continue d´avancer avec eux avec passion, apportant ma modeste contribution, heureux et honoré de travailler avec des hommes tels qu´Eric et Robert, et avec tous les adhérents.

ADAC FRANCE - Merci beaucoup Michel pour cette présentation. Et vous Serge ?

SERGE BATTESTI - Je m'appelle Serge Battesti, je suis boxeur depuis 1987. J'ai frequenté les clubs de Vizille et Grenoble avant de me consacrer entièrement au club de Voreppe depuis 1999.

ADAC FRANCE - Quel est votre parcours sportif à tous les deux ?

MICHEL BENES - Je suis cadre dirigeant ADAC, animateur stage CATS, consultant et formateur en gestion des conflits. Je suis aussi moniteur et Gant d´argent de boxe française, moniteur et Gant d´argent de Savate Défense, également moniteur de Bâton Défense et de Savate Forme. Je suis praticien PNL, je suis d'ailleurs l'auteur des livres Vaincre la peur de l´agression et du livre Gide pratique anti-agression.

SERGE BATTESTI - Quant à moi, je suis animateur Amazon Training. J'ai un monitorat de boxe française, je suis Gant d'argent technique en boxe française et juge arbitre regional en Savate boxe française.

ADAC FRANCE - Quand avez-vous ouvert votre club ?

MICHEL BENES - Le club ADAC Voreppe a ouvert en septembre 1999. Les deux premieres années se sont deroulées dans la salle des fêtes du Chevalon de Voreppe. Puis, quand nous avons atteint la vingtaine d’adherants, nous avons pu avoir acces au gymnase de Moirans.

ADAC FRANCE - Pourquoi avez-vous ouvert un club ?

MICHEL BENES - Nous étions membres du Grenoble boxe française et nous nous somme decidés pour ouvrir notre propre club à Voreppe.

ADAC FRANCE - Et le club a rejoint l'ADAC...

MICHEL BENES - Oui, nous étions amis avec Eric et nous voulions le rejoindre a l’ADAC. La migration s’est faite naturellement.

ADAC FRANCE - Qu'est-ce qui selon vous donne sa particularité au club ?

MICHEL BENES - La particularité du club est que nous avons pratiquement autant de femmes que d’hommes. Nous avons entre 50 et 90 adhérents suivant les années.

ADAC FRANCE - Quels sont les événements prévus cette année ?

MICHEL BENES - Nous vous informons de la mise en place d'un nouveau type de cours le jeudi de 19h à 21h. Ce cours est ouvert à tous les membres sans surcoût. Il se déroulera dans la salle habituelle du lycée Pierre Béghin. Ce cours est conçu comme une succession de quatre parties d'environ une demi-heure chacune consacrée à un thème. Les participants peuvent enchaîner les différentes parties de ce cours ou ne participer qu'à celles qui les intéressent en fonction des goûts ou du niveau de fatigue. La première partie est basée sur la préparation physique : Socle fondamental des sports de combat ou de la self-defense. Durant cette partie, les participants sont amenés progressivement à aborder tous les aspects de la conditions physiques (force, endurance, résistance, vitesse, souplesse, coordination). La deuxième partie est basée sur la technique et l'explosivité. Les pratiquants respectifs de boxe française et de boxe de rue ont leurs enchaînements spécifiques. La troisième partie est basée sur l'opposition. L'enseignant propose différents thèmes de travail pour les deux disciplines et chacun travaille avec un partenaire à des intensités variables, selon le niveau technique et le niveau de fatigue. La quatrième partie a trait à la récupération, à travers des étirements, de la relaxation et des massages sur le vêtement.

ADAC FRANCE - Merci à vous, Michel et Serge. Nous pouvons retrouver votre actualité sur votre site Internet. A très bientôt !